fbpx

Bilan de l’année 2019

2019 aura été une année de transition professionnelle (de responsable e-commerce à consultant SEO) qui se résume en 2 temps de 6 mois chacun :

  • 6 mois comme responsable e-commerce
  • 6 mois comme freelance SEO / chargé de compte SEA / créateur de site web / facilitateur numérique

Les 6 premiers mois ne présentant aucun intérêt pour mon lectorat (je ferai un bilan de ces 4 années en tant que responsable e-commerce un jour où je serai motivé), je vais me consacrer aux 6 derniers mois de cette année 2019.

L’heure des bilans pour 2019 a sonné et je vais prendre quelques engagements pour 2020 pour développer mon activité de consultant SEO à Montpellier.

Mon activité en 2019

Consultant SEO Montpellier

J’ai la chance d’avoir un réseau d’amis entrepreneurs sur Montpellier et dans la région Occitanie. Ils me font confiance sur mes compétences SEO. Malheureusement ce réseau ne suffit pas pour vivre de cette activité si particulière du marketing numérique qu’est le référencement naturel en tant que consultant SEO Montpellier.

Grâce au référencement de mon site web et mon carnet d’adresses, j’ai eu la chance de signer de jolis devis d’audits de site web (marchands et vitrines). Pour des raisons de confidentialité client, je ne peux pas donner de chiffres ni partagé mes rapports d’audit de consultant SEO.

Mais le constat reste effarant. Il existe encore des prestataires de service qui vendent du grand n’importe quoi en terme de référencement naturel.

Ces audits ont montré que certaines notions de base du SEO ne sont pas respectées encore par tous les consultants SEO (qu’il soit en agence ou freelance) :

  • l’absence de sitemap
  • l’absence de la balise hreflang dans les pages HTML pour un site bilingue
  • un positionnement sur des mots-clés sans véritable lien avec l’activité du client brouillant la perception sémantique par Google
  • une ergonomie mobile responsive mais pas du tout adapté au processus de conversion (pas de lead référencé sur GA via le mobile sur les 3 derniers mois – le formulaire de contact est une horreur sur un mobile)
  • du netlinking quantitatif en lieu et place du qualitatif (topical trust flow chez Majestic ne correspondant pas du tout au secteur du client)
  • pas de stratégie sur les réseaux sociaux (une publication épinglée qui vantait une offre datant de plus de 6 mois)
  • la création d’un site supplémentaire pour une opération de lead B2B qui n’a jamais rempli sa fonction (facturé plus de 20 k€)
  • un positionnement en 3ème page Google sur des mot-clés stratégiques alors qu’une prestation d’accompagnement est facturé mensuellement pour 1 k€ environ

Bon j’arrête là. C’est toujours surprenant et cela n’arrêtera pas de me surprendre. Des choses presque évidentes à corriger sous le nez de mes clients et de ces soi-disants consultants SEO. Donc une bonne résolution pour vous en 2020 serait de commander un audit de référencement naturel par Easy-IT.

Faites moi confiance : vous verrez plein de choses à corriger ou améliorer pour que votre site web soit plus performant.

Je vais passer la certification QASEO de l’association SEO Camp. J’ai tenté une fois déjà et ai échoué de très peu (il faut 85% de bonnes réponses et j’ai frisé les 80%). Mais il y a quelques questions pièges (les QCM sont fait pour celà) et avoir des connaissances un peu historiques du SEO (notamment sur les différentes mises à jour des algorithmes de Google).

Création de site web avec WordPress

Mon offre de création de sites web avec WordPress commence à se développer et à faire parler d’elle notamment dans le monde du vin. J’ai fait le choix de ne travailler plus qu’avec Elementor comme builder et parfois je propose un mix avec OceanWP qui est un thème bien pensé. WordPress est vraiment un fabuleux écosystème qui permet de bosser assez sereinement pour un indépendant comme moi.

Facilitateur numérique

Je développe aussi cet aspect de coaching numérique. J’ai eu quelques clients qui m’ont demandé un checkup de leur présence numérique (site web / réseaux sociaux) et des préconisations pour les aider à développer leur présence en ligne. Ce sont souvent des indépendants comme moi mais dans des secteurs d’activité très diversifié (vin, biotech, industrie). J’ai commencé à faire aussi de l’assistance pour des personnes qui souhaitent acheter un site e-commerce. Mon article sur l’évaluation du prix d’un site e-commerce m’y a grandement aidé. En plus de cela, je travaille aussi sur une collaboration plus générale dans un domaine de négoce international d’objets de décoration. Mais j’en reparlerai plus tard quand le projet sera déjà sur de bons rails.

Chargé de compte SEA

Mon activité de chargé de compte SEA (Facebook Ads et Google Ads) m’a permis d’offrir un service complémentaire à mes clients. Plus que le SEO, Google Ads et Facebook Ads sont des domaines qui ne cessent d’évoluer. Il est impératif de faire une veille permanente pour suivre toute l’actualité du référencement payant. Je vais aussi tenter la certification sur Facebook Blue Print pour mieux répondre aux attentes de mes clients.

Et maintenant effectuons un petit résumé des événements dans le monde du SEO et du marketing digital en 2019.

Actualités SEO en 2019

Je ne vous apprendrai rien si tout comme moi vous suivez tous les jours l’actualité du SEO. Mais cette année a été marquée par quelques grands événements.

Google BERT

C’est l’annonce de l’année faite par Google en octobre 2019. Et qui a pris de court un peu la communauté car son déploiement a été fait en France plus rapidement (début décembre) que ce qui était annoncé (plutôt en 2020 pour un déploiement international).

BERT pour Bidirectional Encoder Representations from Transformers : c’est un brevet de TALN (Traitement automatique du langage naturel) qui permet d’enlever des ambiguïtés dans le traitement d’une requête de l’internaute lambda. Cet algorithme que certains comparent au RankBrain, doit permettre à Google de mieux comprendre les intentions de recherche notamment pour les questions posées par l’intermédiaire de son assistant vocal.

A priori, cela ne devrait concerné à peine 10% des requêtes. Mais comme chaque fois que le core de Google bouge, c’est toute la planète web qui tremble.

Google E-A-T

Alors EAT est un acronyme pour Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness (Expertise, Autorité, Fiabilité). Cet acronyme est apparu dans les Search Quality Evaluator Guidelines de Google à destination des humains qui évaluent les sites web. Ces guidelines ont évolué une nouvelle fois cette année. Les personnes (Quality Raters) sont utilisés pour évaluer les sites Web et les SERP. Elles n’affectent pas directement les classements mais leurs jugements sont utilisés pour améliorer l’algorithme de recherche de Google.

Ceci est très important surtout si votre site est du type YMYL (autre acronyme pour Your Money Your Life). Pour faire simple, si vous parlez crédit ou santé sur votre site web, les critères E-A-T sont primordiaux. Attention chaque page a un score EAT selon Google. Donc il faut se poser sérieusement la question de la pertinence de certaines pages. La sécurisation du site aussi peut être un critère pris en compte par Google.

Evolution du Google User-Agent

Pour le commun des mortels et des SEO White Hat, cette information n’a strictement aucune importance. Mais si vous pratiquez le sniffing, technique qui consiste à analyser le user-agent des robots pour lui présenter une autre version du contenu (appelé aussi cloaking).

Pus d’info sur le sujet en suivant le blog de Vincent Courson.

La Search Console évolue

L’outil proposé par Google a évolué cette année en faisant la part belle à l’index mobile et à la performance.

La Google Search Console s’est dotée cette année d’un nouveau rapport sur les performances pour le mobile et le desktop. Ces résultats proviennent essentiellement des datas collectées par Chrome.

Rapport de performance sur mobile dans la Google Search Console
Rapport de performance sur desktop dans la Google Search Console

Une autre évolution pour peu que vous utilisiez cette technique : le rapport Vidéo. En effet, 2019 a vu l’explosion de l’usage de la vidéo. Google pousse à utiliser le balisage sémantique (notamment Schema.org et la syntaxe au format JSON-LD) afin d’améliorer le référencement de vos vidéos.

Image de la Google Search Console  concernant le trafic sur les vidéos postées sur votre blog.
Image extraite du blog de Vincent Courson

Les plateformes de netlinking

Si il y a bien un marché florissant et qui a récemment explosé, c’est le netlinking. Et l’année passée a vu se transformer une offre pléthorique de plateformes de netlinking avec quelques leaders qui émergent. Bien sûr, on trouve toujours des acteurs du SEO derrière ces plateformes qui développent un parc de sites web (certaines annoncent 8500 sites web) qui leur est propre et qui nouent des partenariats avec des propriétaires de sites web de type blog.

Je vais en citer ici quelques unes et en 2020 peut être que j’y consacrerai un article entier :

Bien sur je ne cite que des plateformes françaises ou à visée francophone.

On assiste à une véritable envolée du prix des backlinks sur les sites qualitatifs (très souvent les indicateurs comme le TF TrustFlow / CF Citation Flow de Majestic ou le PA / DA de Moz sont indiqués comme preuve de la qualité du site qui va héberger votre lien).

Si vous souhaitez faire du netlinking payant via des plateformes américaines, les tarifs sont bien moindres : par exemple, certains sites proposent 100 backlinks en .edu pour 69$. Mais bon j’aimerai bien voir le résultat …

Je rappelle à toutes fins utiles que l’achat de lien est fortement condamné par Google.

Un peu de prospective pour 2020

L’intention de recherche

C’est le terme certainement le plus utilisé chez les SEO ces derniers temps. L’intention de recherche est la traduction algorithmique de la saisie de quelques mots-clés dans votre moteur de recherche préféré en relation avec l’idée qui a germé dans l’esprit de l’internaute qui effectue cette recherche. Fini le temps où il suffisait de bourrer la page de mots-clés ciblés. Maintenant il faut que votre contenu couvre un champ sémantique plus important et que tous les éléments (lexies, n-grammes, métamots …) soient présents sur la page pour que Google puisse interpréter la recherche et propulser votre page dans les 3 premières lignes sur la SERP. Tout celà provient du fait que Google incorpore de plus en plus des technologies évoluées (IA) dans ces algorithmes.

La recherche vocale

C’est un élément dont les SEO ont beaucoup discuté en cette année 2019. Avec l’avènement des enceintes connectées (Alexa et Echo pour Amazon, Google Home et Google Nest, Apple Homepod …), tout le monde du SEO a prédit que Google donnerait une importance à la recherche vocale dans ses SERP.

Il semble en fait que pour l’instant, Google n’est pas vraiment accentué l’effet du vocal sur le Search. La position 0 est souvent la réponse proposée à une question formulée en langage naturel. Vous pouvez toujours développer des contenus sur le modèle FAQ pour vous positionner sur ce type de requêtes. Les usages du vocal ne semblent pas avoir encore été vraiment développés.

Pour en savoir plus vous pouvez toujours lire cet article sur cette étude (en anglais) qui est parue en 2018.

Pour en finir avec 2019 …

Le facilitateur numérique (et parfois consultant SEO Montpellier) vous présente ses meilleurs voeux professionnels pour 2020, une année qui s’annonce riche, fructueuse et pleine de promesses.

One thought on “Bilan de l’année 2019

  • Merci pour la mention de notre plateforme. Je précise qu’effectivement après le lancement de Soumettre.fr en 2017, beaucoup de plateformes se sont lancées à leur tour. Cette montée de la concurrence est plutôt bénéfique pour les clients, Et c’est donc un très bon point. Encore merci pour la mention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *