fbpx

Etre premier sur Google

Voici la requête phare à laquelle tout bon référenceur doit se frotter pour montrer son savoir faire. Alors je ne vais pas me dérober et je vais essayer au travers de cet article, de mettre tout en oeuvre pour être premier sur Google.

Etre premier sur Google, on y arrive comment ?

Etre premier sur Google c’est surtout :

  • Choisir la requête (3 ou 4 mots) et les mots-clés qui seront intégrés de manière intelligente dans votre contenu afin que ceux-ci correspondent aux intentions de recherche de votre cible.
  • Fournir un contenu riche et porteur de valeur pour l’internaute
  • Optimiser raisonnablement tous les éléments de votre page (texte, ancre, légende, …) pour que Google comprenne parfaitement de quoi vous parlez

Mais laissez moi vous raconter un peu comment j’ai l’habitude de procéder pour arriver au plus haut dans les pages de résultat de Google. Bien sur, je ne livre pas tous mes secrets.


Données sur la requête Etre premier sur Google

L’objectif de ces recherches est de se faire une idée de la complexité de l’environnement concurrentiel pour la requête sur laquelle on souhaite positionner son site. Sur cette requête, il y a un élément sémantique qui entre aussi en jeu : premier ou 1er. En effet, Google n’a pas l’air encore de traiter de la même façon cet élément textuel.

Une des meilleures sources d’informations sur les requêtes et les mots-clés qui performent est certainement Google Ads.

En effet, Google permet via son planificateur de mot-clé d’avoir accès aux statistiques de recherche.

Mais là, première surprise : le nombre de recherches mensuelles pour l’expression « etre premier sur google » ne dépassent pas 200.

L’outil me propose 8 expressions / mots-clés :

  1. etre premier sur google
  2. comment être premier sur google
  3. comment etre premier sur google
  4. comment etre en premiere page google
  5. etre en premiere page google
  6. être premier sur google
  7. comment etre en premiere page sur google
  8. comment etre référencé en premier sur google

Les enchères potentielles pour la première position atteignent près de 90 € du CPC pour les requêtes que j’ai mis en gras. A ce prix là, c’est certain qu’il va vous falloir investir dans le SEO.

Pour info, le mot google ferait l’objet de plus 20 millions de recherche mensuelles en France. Pour certains mots-clés proposés (services Google pour la plupart comme gmail, google maps, google docs) on atteint le CPC astronomique de 890 € le clic.

Les SERP Google

J’effectue ensuite une recherche avec la commande allintitle.

Résultat de la recherche allintitle: »etre premier sur google » : 35 pages.

Résultat de la recherche allintitle: »premier google » : 7950 pages. Mais ces résultats doivent être filtrés car beaucoup de liens utilisent cette formulation pour parler des innovations de Google ou de son programme pour les agences dénommé Google Partners qui a un niveau dénommé Premier :

  • premier google phone
  • premier google cloud
  • premier google partner

Résultat de la recherche allintitle: »comment etre en premiere page sur google » : 1 pages.

Puis je teste la commande allinurl.

Résultat de la recherche allinurl: »premier google » : 3510 résultats.

Il est nécessaire de faire du tri car certaines pages parlent d’un téléphone (premier Google phone) ou bien sur du programme Google Partners.

Les résultats affichés en mode déconnecté

  • etre premier sur google : 113 M de pages classées
SERP etre premier sur google
  • etre 1er sur google : 24,3 M de pages classées
SERP etre 1er sur google

On voit bien avec cet exemple que les SERP diffèrent selon l’usage de 1er ou premier.

Les éléments annexes dans les SERP

Un des blocs d’extraits de contenus de site qui apparait dans les SERP, ce sont les PAA acronymes pour People Also Ask. Ces contenus sont proposés par Google sous la forme d’extraits de contenus optimisés. Ce sont des recherches effectuées par les internautes avec une formulation en langage naturel provenant d’un glissement sémantique. Ce dernier consiste à utiliser une expression pour une autre, ce qui a pour effet secondaire d’en changer légèrement le sens. On peut aussi le traduire par une reformulation ou une question annexe.

Quelles sont les questions que les internautes ont posé en relation avec la requête etre premier sur google ?

  • Comment faire pour apparaître en premier sur Google ?
  • Comment faire pour être référencé sur Google ?
  • Comment être en première page Google gratuitement ?
  • Comment faire monter un site sur Google ?
  • Comment être en haut de la liste Google ?
  • Comment se faire référencer gratuitement sur Google ?

Les PAA sont un élément dans la stratégie de Google pour augmenter le zéro clic. En reprenant à son compte une partie du contenu des sites, Google propose une réponse rapide à l’internaute. On voit bien la transformation de Google de moteur de recherche en moteur de réponse avec une optimisation pour les requêtes formulées en langage naturel optimisées pour les enceintes connectées (Google Home, Amazon Alexa, Amazon Echo …) sur lesquels fonctionnent leurs assistants vocaux.

La formulation des questions est le résultat d’une analyse de Google. La plupart du temps, la question est naturellement présente dans la page mais ce n’est pas obligatoire.

Il peut aussi parfois apparaître dans la page de résultat (SERP), un bloc Recherches associées. Dans le cas de notre requête, voici ce que Google me propose :

  • référencement google
  • comment être en première page google gratuitement
  • formation seo pour être premier sur google
  • comment être en top recherche google
  • premier sur google live seo
  • arriver en premier sur google
  • premier sur google algorithmes

L’outil d’analyse de SERP : thruuu

Bon si vous ne connaissez pas l’application web (au doux nom de thruuu) développée par Samuel Schmitt qui analyse pour vous les 10 (ou plus) premières pages positionnées sur une requête dans la SERP (et ceci dans une multitude de langues), c’est que le SEO n’est pas une préoccupation majeure pour vous 😀.

Vous pouvez toujours me contacter pour en causer 👍

Mais je m’égare …

Voici quelques données que nous fournit l’outil (si la case est vide c’est que l’outil ne donne pas l’information) :

Rang 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Nb mots 898 2390 550 5859 1853 3168 1811 3900
Publication 2019/01/28 2017/02/05 2019/12/22 2020/06/01 2018/03/01
Der. MAJ 2019/01/28 2019/06/21 2019/12/22 2020/06/19 2019/08/10 2020/04/24
Rich Snippet Oui Non Non Non Non Non Non Non
Nb images 9 10 11 87 14 68 25 4
Nb liens internes 21 71 12 184 46 302 47 10
Nb liens externes 5 6 1 14 10 20 4 16
Type Article PAA Article Site web Article Vidéos Article Article Article Article

L’article qui ranke en première position est passé en position 0 c’est à dire que Google a choisi de mettre en avant un extrait optimisé du site qui lui semble bien correspondre à la requête.

Que peut on en déduire ?

On voit bien que les premières pages qui se positionnent sur la requête « etre 1er sur google » ne sont pas là par hasard. Elles ont toutes fait l’objet d’optimisation dans ce but. Donc ce contenu doit aller se frotter à des pages optimisées.

Le premier critère que j’étudie est la longueur du contenu. Si on calcule la moyenne des 10 premières pages, on arrive à 2500 mots. Cela donne une idée de l’effort à fournir pour bien se positionner.

Le 2nd critère est la fraîcheur du contenu : je focalise sur les 3 premiers et je regarde leur date de création et de mise à jour. Étonnant de voir que le premier contenu n’a pas été mis à jour depuis sa date de publication (janvier 2019).

Après ces 2 éléments prépondérants, j’analyse tous les autres critères afin de savoir si il faut :

  • fournir des éléments graphiques (images, infographies …) : je n’aurai pas besoin d’élément graphique particulier.
  • créer un template spécifique avec une maîtrise complète du maillage interne ou utiliser un template classique de WordPress. J’utiliserai le template classique d’un post pour cet article.

Élément à noter : un site web avec un exact match domain ou EMD (premier-sur-google.be) optimisé pour une agence SEO en Belgique.

Les backlinks

Si vous êtes novice dans le référencement naturel, il faut vous rappeler une seule chose : tout comme vous, le SEO s’appuie sur ses 2 jambes que sont le contenu et le netlinking. On peut essayer avec une seule mais c’est plus compliqué.

Donc j’ai analysé via Majestic les backlinks des URL précisément. Je vous donne ici le TF (Trust Flow) et le CF (Citation Flow) des 10 premières pages.

Rang 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
TF 0 19 15 13 26 11 16 11 16
CF 8 19 36 28 47 10 17 20 26

Il est étonnant de voir que le premier lien (position 0) a un netlinking relativement faible.

Mais je vais regarder dans le détail le site qui a le meilleur TF et CF.

Un seul backlink effectué depuis un autre site web bien connu dans le monde du référencement naturel lui donne un sacré coup de boost.

Quelle conclusion pour cette analyse de backlinks ?

Même si comme je l’ai dit plus haut, le SEO fonctionne avec ces 2 piliers qui sont le contenu et le netlinking, il ne semble pas impossible de booster mon article avec du netlinking intelligent. Il va falloir certainement acquérir du backlink naturel en proposant cet article via les réseaux sociaux. On va essayer de pas trop marcher sur les plate-bandes des uns et des autres sous peine de s’exposer peut être à du Negative SEO.

Les requêtes annexes

C’est quoi les requêtes annexes ?

Cette page a été conçue pour se positionner sur la requête principale etre premier sur google. Mais quand on est un consultant SEO moderne, on ne crée plus un contenu pour se positionner sur une seule requête voire un seul mot clé. On essaye aussi d’aller chercher du ranking sur des requêtes de moindre importance mais qui peuvent permettre d’envoyer les bons signaux à Google. En gros, plus votre contenu ranke sur différentes expressions, plus Google va l’aimer. Un outil comme Yooda Insights vous permet par exemple de connaître le nombre d’expressions sur lequel votre page va se classer. Plus ce nombre sera élevé et mieux ce sera.

Etre premier sur Google Maps

En regardant les PAA et les mots-clés suggérés, on s’aperçoit vite que cette requête annexe (etre premier sur google maps) apparaît dans les recherches alternatives. On va s’attacher à répondre à cette interrogation.

Ma fiche Google My Business m’aide à être premier sur Google Maps

Si vous êtes une entreprise et que vous n’avez pas de page Google My Business, non mais allô quoi ? Bon vous l’avez compris mais cette page Google My Business est plus qu’indispensable pour être bien classé sur Google Maps. On parle de référencement local c’est à dire généralement la requête inclut le nom d’une ville ou d’un pays (ex: café montpellier). Et donc cela passe par 3 éléments essentiels : NAP pour name, address et phone. Ces 3 éléments auront une influence énorme sur toutes les requêtes du type autour de moi qui se base sur la géolocalisation de l’internaute pour lui proposer des établissements à proximité (requête essentiellement effectuée sur mobile).

En plus de ces 3 éléments incontournables, il est fortement recommandé de renseigner les éléments suivants :

  • les horaires d’ouverture
  • les services que vous proposez
  • les produits (si vous commercialisez en ligne c’est mieux)
  • selon la catégorie à laquelle vous appartenez des options supplémentaires sont proposés (ex : repas sur place / vente à emporter pour les restaurants)
  • des photos et des vidéos avec si possible une indication géographique

Google My Business est aussi un petit outil de publication pour vos offres, vos nouveautés. Donc n’hésitez pas non plus à informer vos clients par ce canal de communication.

Et bien sûr, il est impératif de recueillir des avis auxquels il est conseillé de répondre. Le nombre d’avis recueilli a une influence non négligeable dans le positionnement sur les SERP de votre établissement dans le carrousel que propose Google dans les requêtes localisées (avec une indication de lieu comme une ville par exemple). Il est intéressant de mettre en place une stratégie pour recueillir un maximum d’avis et augmenter son référencement local.

Etre premier sur Google Maps - exemple avec la requête café montpellier

Ce que dit Google sur le référencement local

Les résultats de recherche de proximité s’appuient sur 3 critères :

  • la pertinence
  • la distance
  • l’importance

En langage Google, cela veut dire que la distance n’est pas le seul critère pris en compte pour l’affichage sur Google Maps. L’objectif de Google est bien de rendre le meilleur service à ces utilisateurs : donc si Google juge que vous ne réunissez pas l’ensemble des critères importants (la fiche doit être vraiment la plus complète qu’il soit et fréquemment mise à jour, le nombre d’avis, la proximité), vous n’apparaîtrez pas dans le carrousel Google Maps sur les SERP. Par exemple, une page Google My Business d’un café / restaurant doit informer sur le fait que la vente à emporter est proposée ou pas.

Apparaître en première page Google

Viser la première place est une chose mais il est une étape importante qui est le passage de votre lien en première page de Google. 91.5% c’est la part moyenne du trafic généré par les sites répertoriés sur la première page de résultats de recherche Google (source Chitika via SEJ). Donc autant dire que si on est pas sur la première page Google, il reste que quelques miettes.

Comment apparaître en première page Google ?

Pour faire simple, il y a un minimum de critères qui sont quasiment incontournables :

  • avoir un domaine avec une antériorité. Chez Google la suspicion règne. C’est pourquoi il s’est développé un énorme business sur la revente des noms de domaine expirés.
  • respecter toutes les préconisations de Google énoncées dans ces guidelines pour la rédaction de vos contenus et la structure de votre site.
  • développer votre netlinking en faisant connaître vos publications auprès de personnes qui abordent les mêmes sujets que vous.
  • avoir un site qui est lisible et accessible sur un mobile (mobile first chez Google). J’ai tellement vu de formulaires qui ne sont pas remplissables sur un mobile …
  • publier régulièrement du contenu riche et de qualité

Pourquoi est ce important d’être premier sur Google ?

Si l’on souhaite être vraiment le premier lien qui apparaît sur la page de résultat de recherche de Google, j’ai une mauvaise nouvelle pour vous. Il va vous falloir mettre la main au porte-monnaie.

En effet, si votre expression de recherche est concurrentielle, il y a de grandes chances pour qu’un (ou plusieurs) de vos concurrents fassent du référencement payant (Google Ads) et vous grille la politesse.

SERP mode connecté etre premier sur google

On voit apparaître 4 annonces du système publicitaire Google Ads. Ce screenshot a été effectué en mode connecté. Il fait apparaître 95 M de pages référencées (contre 113 M en mode non connecté).

Si l’on se réfère à l’amplitude donnée par Google Ads sur le CPC pour l’expression de recherche (de quelques euros à presque 90 € du clic), on peut logiquement en conclure que la bataille fait rage. En effet, certaines agences SEO n’hésitent pas à promettre la première place sur Google en SEO alors que cela ne sera jamais possible en référencement naturel. D’où l’éternel débat sur la mort annoncée du SEO (article que j’ai écrit il y a plus d’un an déjà montrant la dégringolade des résultats naturels dans la SERP).

Si on espère pouvoir utiliser seulement le référencement naturel pour se positionner en top position, voici quelques données extraites de l’étude de Backlinko (effectuée sur 875.000 pages et plus de 5 M de requêtes) publiée l’année dernière qui permettent de mieux comprendre l’importance du rang dans la SERP et surtout celui d’occuper le 1er rang dans Google.

  • Le 1er résultat naturel capte près de 32% des clics
  • Les liens occupant les rangs 7 à 10 ont quasiment le même CTR
  • Gagner une place dans le classement permet d’augmenter de 31% environ le CTR de sa page

Ces chiffres montrent bien que se satisfaire d’un positionnement en première page n’est pas un objectif en soi. C’est bien la place de n° 1 qu’il faut viser : un peu comme un coureur 100 mètres qui dépasse la barre mythique des 10 secondes mais pour qui chaque millième de seconde gagné au delà, le rapprochera de la consécration.

Malheureusement pour ceux qui recherchent etre premier sur google gratuitement, je peux d’ores et déjà vous l’annoncer : il faut payer pour être premier sur google.

Le facilitateur numérique a suffisamment de compétences dans les 2 domaines (SEO et SEA) pour vous permettre d’être premier sur google.

FAQ Etre Premier sur Google

Comment être premier sur Google ?

A partir du moment où l’expression de recherche est concurrentielle, il y a de grandes chances pour que seule une annonce Google Ads vous permette d’être premier sur Google.

Comment être premier sur Google Maps ?

Etre premier sur Google Maps nécessite d’avoir rempli correctement tous les éléments de sa fiche Google My Business notamment le nom, l’adresse et le numéro de téléphone (NAP) en priorité. Ensuite vous pouvez compléter un maximum d’information comme la description de vos produits et services, les photos (si possible avec un nom de localisation), les horaires d’ouverture.

Comment faire pour être référencé sur Google ?

Etre référencé sur Google, cela veut dire que votre site est indexé par le robot Google. Vos pages apparaissent dans l’index de Google. Pour cela, il est impératif que Google Bot découvre votre existence (création d’un compte Google Search Console et la fourniture d’un fichier sitemap (au format disponible sur le site Sitemaps.org) facilite grandement celà. Si votre fichier sitemap est généré automatiquement par votre CMS (système de gestion de contenu) à chaque mise à jour, Google sera automatiquement informé si votre site est inscrit sur le service Google Search Console.

Peut on être premier sur Google gratuitement ?

Oui si on se positionne sur une requête pour laquelle personne ne fait de Google Ads. Les liens dits naturels arrivent toujours derrière les liens payants en provenance de Google Ads sur la page de résultats de recherche Google (SERP).

Y a t il des astuces qui permettent d’être premier sur Google ?

Les méthodes black-hat (contraires aux recommandations émises par Google dans ces guidelines) peuvent permettre de tromper le robot Google avec un risque de se faire bannir. Ces techniques sont le cloaking (montrer un contenu différent à un robot par rapport aux internautes humains), les PBN (réseau de sites / blogs créés spécifiquement pour pousser un site cible sur une requête), tous les éléments non naturels (valeurs subjectives) qui démontrent une volonté de contourner l’algorithme à son bénéfice.

Quels sont les critères pris en compte par Google pour être premier sur Google ?

C’est un secret bien gardé par Google. Les spécialistes annoncent le chiffre de 200 critères approximativement. Parmi eux certains sont on-page (title, meta description, header, ratio de texte, performances) et d’autres off-page (netlinking).

Comment peut on arriver à bien référencer son site web ?

Cela nécessite du temps et de la régularité. Publier du contenu à forte valeur ajoutée pour vos lecteurs de manière régulière est certainement un des facteurs principaux d’un référencement réussi.

Quelles sont les différences entre être premier sur Google et être sur la première page ?

La première position naturelle capterait un peu plus de 30% du trafic selon une étude parue en 2019. Les positions 7 à 10 capteraient à peu près le même trafic. Progresser d’une position ferait gagner 30% de trafic en plus. Donc l’objectif est bien d’atteindre la première place.

Comment se former au référencement naturel ?

Il existe une quantité énorme de ressources en ligne sur Internet. Certaines formations sont indispensables pour passer à un niveau plus technique. Le référencement naturel est un domaine en perpétuelle évolution. La veille est très importante afin de proposer des techniques d’optimisation de plus en plus sophistiquées.

2 thoughts on “Etre premier sur Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *