fbpx

Comment améliorer son référencement sur YouTube ?

Vous avez pris du temps à produire un contenu pour votre chaine YouTube, vous vous êtes enfin lancé ! C’est top !

Mais après plusieurs semaines, vous n’avez fait que 5 vues ?

C’est indéniable : votre référencement sur YouTube est loin d’être optimisé et vous devez agir maintenant !

70% du trafic sur YouTube [1] est guidé par les recommandations que l’algorithme donne. Notre objectif en optimisant le référencement de votre chaîne est d’être au maximum recommandé par la plateforme YouTube et par Google dans les SERP.

Les exemples que je prends dans cet article sont basés sur ma chaîne YouTube personnelle [2] : elle est dédiée au jardinage et propose quelques vidéos tutorielles sur la culture des plantes au potager. Je vais vous montrer comment j’ai réussi à obtenir du trafic avec le référencement naturel, sans particulièrement partager mes vidéos et sans avoir de communauté.

Si j’ai pu y arriver alors vous aussi vous aussi, vous pouvez le faire !

Pourquoi favoriser une approche SEO pour YouTube ?

YouTube est un moteur de recherche, sur lequel 500 heures de vidéo sont publiées chaque minute [première page de résultat de Google (les SERP de Google) : il s’agit des vidéos qui apparaissent en première page de Google dans un carrousel spécialement prévu à cet effet comme dans l’exemple ci-dessous.

SERP Google sur l'expression séchage du basilic

Ma vidéo pour faire sécher du basilic est par exemple dans les 3 premières vidéos proposées par Google et cela a un impact important sur le trafic généré vers ma chaîne YouTube (près de 80% des visites) !

Les sources de trafic de votre vidéo sur YouTube.
Analysez vos sources de trafic

Une vidéo suggérée dans les SERP de Google se traduit généralement par une source de trafic externe élevée

Statistiques d'une vidéo sur YouTube

Concernant cette vidéo il y a plus de vues que d’impressions (dans YouTube), cela montre donc particulièrement la puissance du référencement sur Google de vos vidéos. Une impression correspond à l’audience qui a vu notre miniature dans un résultat de recherche. 

Il y a donc 9 300 personnes qui ont vu apparaître cette vidéo dans YouTube, 14% d’entre elles ont cliqué dessus (soit 1300), mais 11.100 personnes l’ont vue : cette différence s’explique par le trafic généré via Google ! Facile non ?

Le trafic externe à YouTube comme les premiers résultats de Google peuvent donc créer un trafic majeur et surtout régulier vers votre contenu vidéo ! 

Quant à ma vidéo, elle générait jusqu’à 120 visites par jour, pour un simple tuto de quelques secondes.

Le trafic de la recherche YouTube reste la forme de référencement la plus simple et la plus stable dans le temps, facilement modifiable : elle permet d’apparaître dans les résultats de recherche assez facilement ! 

Certains outils permettent de savoir quelle position la vidéo obtient dans la recherche YouTube, vous pouvez alors tester sur certaines requêtes. J’utilise VidIQ sur Chrome. Cette extension montre votre classement sur les tags que vous allez rentrer directement dans YouTube Studio :

Les tags sur YouTube Studio : leur utilité, leur usage.

Ici par exemple sur des requêtes comme : “secher du basilic au four”, ” basilic séché”, la vidéo apparaît en 1ère et 8ème position ! Nous n’avons donc pas besoin de rechercher directement dans la recherche Youtube chaque tag renseigné. L’extension indique directement le classement de notre vidéo en fonction des mots clés donnés.

L’intérêt réside alors dans le positionnement sur des requêtes très demandées : VidIQ propose des mots fortement recherchés et conseille de les utiliser comme tags ! Cela générera de la visibilité gratuite et donc du trafic ! 

Vous vous demandez alors peut-être comment faire concrètement ?

Comment bien référencer ses vidéos sur YouTube ?

Vous estimez que votre production mérite plus de vues ?

Pour obtenir plus de vues sur vos vidéos, il devient indispensable d’optimiser celles-ci avec  quelques actions simples. Votre contenu pourra être mis en avant bien plus facilement !

Cette infographie est un résumé des 3 points clés de votre référencement sur YouTube :

Infographie SEO YouTube - 3 points clés

Découvrez maintenant les 3 étapes à ne pas négliger pour être visible sur la plateforme YouTube et mettre en place une stratégie de référencement naturel (SEO).

Etape 1 : Cherchez des mots clés en rapport avec votre vidéo et votre chaîne

Les vidéos qui répondent à une demande, à une frustration sont celles qui sont le mieux référencées ! Car de nombreuses demandes faites dans Google et YouTube visent à résoudre un problème, collecter de l’information, répondre à un besoin exprimé au travers de la requête de recherche …

Il va donc falloir chercher des mots clés qui sont souvent tapés par les utilisateurs. Pour y parvenir vous pouvez utiliser des extensions SEO sur YouTube.

Pour connaître quels problèmes sont demandé par l’audience que vous ciblez voici quelques méthodes :

  • Exploiter les informations fournies par YouTube : la saisie dans la barre de recherche peut vous donner pas mal d’informations
Recherche de mots-clés sur YouTube : servez vous de ce service gratuit proposé par Google

Premièrement il faut analyser ce que suggère YouTube dans sa barre de recherche, cela peut en particulier vous orienter vers un sujet de vidéo mais également vers des requêtes demandées par les internautes.
Ici pour des mots clés en lien avec le potager, nous trouvons des recherches liées à la permaculture, à la période etc.. Un de ces mots suggérés pourra alors être utilisé si vous le trouvez pertinent pour votre vidéo.

Servez vous du moteur de recherche YouTube pour trouver vos mots-clés

Utiliser le caractère “underscore” ou “tiret du 8” dans la barre de recherche : il permet de trouver des expressions plus longues avec un mot clé à n’importe quel endroit dans la requête. C’est particulièrement utile pour les recherches sur certaines méthodes de culture. Si vous parlez de permaculture, faire une vidéo sur les fraisiers est une bonne idée puisqu’elle est recherchée !

  • Utiliser des extensions : pour le référencement sur YouTube, TubeBuddy et VidIQ Vision sont les deux plus connus avec plus d’un million d’utilisateurs chacun. Puisque ces extensions s’intègrent directement dans l’interface de YouTube cela permet de donner de nombreuses informations sur les vidéos, des conseils, une analyse de la concurrence, des scores de SEO même dans la version gratuite. Cela permet de gagner beaucoup de temps dans l’analyse pour trouver nos axes d’amélioration ou connaître nos points forts !
  • Utiliser des outils proposés par Google : si vous avez un compte Google Ads, vous pouvez accéder à l’outil de mots clés de Google, il donne le volume de recherche du mot clé que vous ciblez. Ces statistiques de recherche mensuelle sont basées sur les recherches effectuées par les internautes sur le moteur de recherche Google.
  • Utiliser d’autres extensions ou sites : le web est une source presque infinie de logiciels et services web qui peuvent vous aider à connaître l’attractivité du mot clé, à trouver des synonymes ou simplement connaître son nombre de recherche par mois. Personnellement j’utilise Keyword Surfer. C’est une extension qui propose directement des statistiques dans votre moteur de recherche gratuitement.

Remplissez avec attention ces 10 critères pour améliorer votre référencement sur YouTube

Une fois que vous avez sélectionné vos mots clés, la requête que vous souhaitez cibler, le problème que vous voulez résoudre, vous pouvez passer à la véritable étape d’optimisation.

Tout d’abord lorsque vous mettez en ligne une vidéo sur YouTube, les 3 caractéristiques principales à remplir avec soin sont le titre, les tags et la description.

Titre, tags et description

  • 1 – Réfléchissez aux titres :

Le titre est un point essentiel de la vidéo YouTube. Il doit faire entre 20 et 60 caractères, attirer l’internaute tout en lui donnant l’information sur le contenu de la vidéo. Il ne doit pas être trompeur : imaginez qu’il s’agit d’une promesse à laquelle vous devez répondre. Un titre trop long perd de son efficacité, il faut favoriser la compréhension, évitez donc les numéros de vidéos dans le titre (à la rigueur la miniature peut l’indiquer si la vidéo fait partie d’une série).

  • 2 – Trouvez des Tags :

Pour qu’une vidéo soit correctement indexée sur YouTube, vous devez ajouter un certain nombre de tags. Ce sont des mots clés qui permettent à l’algorithme du site de comprendre le contenu de la vidéo et de la proposer aux visiteurs.
Les tags doivent êtres pertinents et refléter le contenu de la vidéo : il peut s’agir d’un mot ou bien d’une expression sur laquelle vous voulez apparaître. Globalement il faut au moins 5 tags ciblés, auxquels vous ajoutez des tags plus généraux pour atteindre 20 maximum.
Vous pouvez par ailleurs créer des tags de chaîne : ils permettent de référencer votre chaîne YouTube dans sa globalité (branding), avec des mots clés reflétant les sujets généraux que vous évoquez.

  • 3 – Rédigez avec minutie votre description :

La description est une partie du contenu bien trop souvent négligée à tort, puisqu’elle peut permettre de rendre plus visible un contenu sur YouTube. Elle indique le contenu de la vidéo mais donne également des précisions complémentaires. Il faut ici penser à nos mots clés et aux requêtes ciblées ! Elle doit faire au moins 300 caractères, peut comporter des liens vers les réseaux sociaux, des sources peuvent être ajoutées si elles sont pertinentes pour les utilisateurs.

Aider votre vidéo à devenir interactive

Vous pouvez désormais passer à l’optimisation en profondeur, avec les techniques d’appel à l’action, il existe différents outils comme les fiches, les écrans de fins, les chapitre permettent d’inviter le spectateur à visionner votre contenu. Avec ces 6 points, on cherche surtout à améliorer l’interactivité de votre vidéo avec les internautes.

  • 4 – Ajoutez des fiches sur YouTube :

Ces call to action (CTA) qui s’affichent en haut à droite de l’écran permettent de proposer un lien direct vers une vidéo YouTube, une chaîne ou bien encore une playlist. Elle permet de suggérer du contenu supplémentaire au spectateur. Sachant que cette fiche peut être placée à un moment précis, vous pouvez inciter dans la vidéo à cliquer sur le bouton,
exemple : si vous voulez en savoir plus regardez la vidéo en haut à droite de votre écran.
Pour créer une fiche sur votre vidéo, allez dans YouTube Studio > sélectionnez une vidéo dans “Contenu” > “Détails” > “Fiches” à droite de votre écran.

Créer des fiches sur YouTube

En cliquant sur le stylet, une interface s’ouvre, vous pourrez alors choisir la destination de la fiche (sachez que vous pouvez mettre un lien dès lors que vous êtes partenaire avec YouTube) ensuite le moment d’apparition puis Enregistrer.

  • 5 – Ajoutez des écrans de fin :

Les écrans de fins permettent dans YouTube de suggérer plusieurs de vos vidéos récentes, ce call to action permet d’augmenter le nombre de vues de l’ensemble de vos vidéos !

Ajouter des écrans de fins pour les vidéos de votre chaîne améliore votre référencement sur YouTube.

Pensez donc à intégrer des vidéos dans les écrans de fins de YouTube par exemple pour proposer un contenu complémentaire ! Si vous souhaitez analyser l’efficacité des écrans de fin, allez dans la partie Analytics , puis sources de trafic et regardez le % généré par la suggestions de vidéos (comprenant les écrans de fins, fiches et suggestions naturelles).

Cette fonctionnalité de YouTube propose de mettre en avant des vidéos que vous sélectionnez ou bien les dernières vidéos publiées sur la chaîne. Il faut alors faire attention car si vous choisissez la deuxième option, le risque est de ne pas proposer le contenu le plus pertinent au visiteur.  

Vous pouvez également filmer une “Outro”, à l’inverse de l’introduction elle vient clôturer la vidéo, vous pouvez alors utiliser cette conclusion comme un dernier call to action vers l’écran de fin !

  • 6 – Créez des chapitres dans vos vidéos :

En commençant par ajouter le timecode 00:00 pour définir le début dans votre description, puis à chaque changement de chapitre indiquez la durée de départ. Ajouter ces moments clés permet de structurer la vidéo en différentes parties.

Créer des chapitres pour les vidéos de votre chaîne améliore votre référencement sur YouTube.
  • 7 – Créez une belle miniature engageante :

Comment savoir si sa miniature est attirante ?

Il peut être intéressant de comparer différents styles de miniatures lorsque vous vous positionnez sur certains mots clés. Pour vérifier les performances des miniatures, il faut analyser le rapport entre les impressions et les vues.
La miniature doit être de haute qualité, facilement visible sur différents types d’écrans, elle doit également refléter le sujet traité et donner envie de regarder la vidéo.
La meilleure dimension pour vos thumbnails est de 1280 × 720 (HD) : c’est un rapport 16:9 classique. Attention en terme d’affichage : vous devez écrire vos textes avec une taille de police conséquente et rester lisible de loin, car ces images seront assez petites à l’affichage.

  • 8 – Favorisez l’engagement :

 En posant une question à votre audience.

Cela permet d’accroître la viralité et le score social de la vidéo. Répondre à un problème est aussi une bonne façon d’accroître son trafic puisque l’on va satisfaire la frustration des personnes. Alors vous pouvez demander par exemple directement à votre communauté à quelle problématiques vous devez répondre. Pour trouver votre audience, Google propose un outil  qui permet de trouver des profils communs à cibler en renseignant votre type d’intérêt et sa catégorie. Par exemple, les audiences de Bricolages et de Jardinage sont particulièrement reliées. On peut alors proposer des vidéos avec des sujets plus larges qui combinent ces deux domaines.

  • 9 – Rédigez des sous-titres :

Rédiger des sous-titres aide non seulement les personnes malentendantes mais également le robot de YouTube. Il peut donc, grâce aux sous-titres, comprendre le contenu de la vidéo puisqu’il y a une retranscription fidèle de ce que vous dites et montrez. Globalement, plus vous donnez de texte pertinent à YouTube mieux c’est !
C’est une véritable valeur ajoutée qui prend du temps à mettre en place (manuellement) mais peut aider à votre référencement.

  • 10 – Créez des playlists :

Créez des playlists pour rassembler vos vidéos sous un même thème ! Elles pourront être retrouvées sur votre profil de chaîne ou bien dans des fiches et écrans de fin.

Créer des playlists pour les vidéos de votre chaîne améliore votre référencement sur YouTube.

Imaginons que vous parliez d’un produit que vous vendez, vous faites alors plusieurs vidéos sur le produit, elles seront plus facilement trouvables si elles sont réunies dans une playlist portant le nom de votre objet. Nommez ces listes avec des mots clés précis reflétant le sujet commun de ces vidéos.

Etape 3 : Analyser les retombées de vos actions

Une fois que vous avez mis en place et rempli toutes ces données, les statistiques de vos vidéos doivent être surveillées. 

De mon côté, je regarde une fois par semaine les tendances générales, je vérifie la position des vidéos. Quand je poste quelque chose, il faut parfois être patient c’est un marathon et non un sprint !

YouTube Analytics

Tout d’abord, surveillez les suggestions de vos vidéos dans la barre latérale pour connaître votre référencement. Cela correspond au nombre de vidéos suggérées à côté du lecteur de YouTube appartenant à votre chaîne. Vous pouvez vérifier que vos contenus sont bien référencés en analysant si elles sont également recommandées sur propositions latérales.

Le référencement par YouTube change constamment, le flux de nouvelles vidéos sur un sujet peut submerger votre contenu et donc lui faire perdre des places en termes de SEO.

Il faut alors être régulier, mettre à jour certaines vidéos, améliorer la description, répondre aux commentaires, favoriser l’engagement et ne pas laisser à l’abandon votre chaîne si vous voulez lui donner une visibilité importante.

Pour analyser le trafic et vérifier les périodicités, je vous conseille Google Trends : il permet d’expliquer dans certains domaines les fluctuations de vos résultats qui dépendent des périodes de l’année.

Vérifier la périodicité des recherches permet d'expliquer certaines variations de trafic.

Dans YouTube Analytics, 3 indicateurs sont à surveiller :

  • 1 – Le taux de clic par impression (CTR) : il reflète l’attractivité de votre vidéo. Il doit être supérieur à 10%. Si ce n’est pas le cas cela peut s’expliquer par une miniature repoussante, un sujet peu intéressant etc …
Données analytiques de la chaine Youtube.
  • 2 – Le type de source de trafic : il permet de voir quelles actions sont efficaces, que ce soit vis à vis de vos réseaux sociaux, du référencement Google ou bien YouTube.
  • 3 – L’engagement lié à vos vidéos : il donne des indications précises sur la durée de visionnage des abonnés avec le taux de rétention, mais également le % de j’aime et les clics sur les éléments de fins. Il permet donc de mieux appréhender le succès de la vidéo, quelles parties sont attractives ou non. Prenons par exemple la fin de la vidéo, le taux de rétention chute dans l’image ci-dessous.
Analytics de la vidéo montre des données précieuses.

Comment faire apparaître sa vidéo YouTube dans les résultats Google ?

Utilisez des mots et expressions vidéos centrés

Lorsque l’on souhaite optimiser le référencement de notre vidéo YouTube il est important de penser aussi aux vidéos mises en avant par Google dans les SERP et donc les premiers résultats.

Certains mots clés sont plus propices à la suggestion de vidéo, par exemple les mots tels que tutoriel, tuto, diy (do it yourself), démonstration, test, avis ou review (particulièrement utile pour les produits ou services en ligne). Pensez donc à ajouter ce type d’expression pour vous positionner et vérifier les résultats de recherche que Google propose.

Il est possible de vérifier aussi l’apparition du carrousel vidéo via l’extension Tube Buddy, qui dans son outil Keyword Explorer (version gratuite) indique si un carrousel vidéo est affiché dans Google pour un mot clé indiqué. Cependant ici on ne sait pas si l’espace dédié à YouTube est dans le haut de la page, il faudra donc faire une deuxième sélection de mots clés dans Google directement !

Tube Buddy n’est cependant pas l’extension la plus complète en version gratuite et vous serez rapidement limité.
Pensez à créer des chapitres, ils sont souvent mis en avant par Google sous forme de temps de déroulé chronologique comme le montre l’image ci-dessous.

Les temps forts sont mis en avant dans le référencement par Google.

Rechercher des backlinks est l’étape ultime de votre optimisation : elle reste nécessaire lorsque le sujet sur lequel vous vous positionnez est très compétitif. Cette stratégie vise à créer des liens directs vers vos vidéos et votre chaîne YouTube.

Mais pour tout cela, je vous propose d’aller lire l’article qui recense les bonnes pratiques SEO.

En appliquant toutes ces actions j’ai largement amélioré mon référencement sur YouTube, alors pourquoi pas vous ?

Je vous ai donc donné toutes les clés que j’utilise pour mon référencement vidéo sur Youtube et Google ! Selon moi, les 3 étapes que j’ai citées sont centrales dans ma stratégie de SEO, elles m’ont permis d’atteindre mes objectifs et faire davantage de vues !

Maintenant c’est à votre tour d’appliquer ces différentes actions pour améliorer votre visibilité !

Gardez en tête que peu de personnes sont assez motivées pour faire autant d’efforts sur le référencement à chacune de leurs vidéos. Donc si vous mettez en place tous nos conseils, vos vidéos seront naturellement référencées en bonne position.

Commencez dès aujourd’hui et analysez votre chaîne YouTube, faites vous d’ores et déjà toutes ces actions ? Ou bien en avez-vous d’autres, n’hésitez pas à partager en commentaires vos bonnes pratiques !

Freelance SEO Montpellier

Références :

  1. Neal Mohan : https://www.cnet.com/news/youtube-ces-2018-neal-mohan/
  2. Ma chaine YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCNSs6vGPgKGn8QwNhzzMPuw
  3. Article du BDM : https://www.blogdumoderateur.com/chiffres-youtube/

2 thoughts on “Comment améliorer son référencement sur YouTube ?

  • Bonjour merci de votre support intéressant. Je suis en formation Multimédia Digital et créa de site sur Annecy via la cci ;je m’informe en lisant des articles et j’ai trouvé le votre intéressant.
    Je m’oriente en tant que Facilitateur et cherche un stage ,mais vous êtes un peu loin,.Un plaisir de vous lire …
    Belle journée

  • Bonjour Karine,
    Merci pour le commentaire sympa.
    Cet article a été rédigé par Geoffroy qui est stagiaire chez Easy-IT pendant 4 mois.
    Très bon choix l’orientation vers la facilitation numérique. Les pouvoirs publics commencent vraiment à s’y mettre. Dernier exemple en date : la Mairie de Montpellier crée 14 postes en CDD (c’est un début) pour former ses administrés à un usage du numérique pour tous.
    N’hésitez pas à partager nos liens sur vos réseaux sociaux.
    A bientôt au détour d’une nouvelle publication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *