fbpx

Bilan SEO 2023 et perspectives pour 2024

Une fois de plus, je me prête au jeu du bilan SEO 2023 et de la prospective pour l’année 2024 pour le marketing web au sens large. Les annonces pour 2024 sont faites et tout le petit monde du SEO s’attend à une nouvelle révolution.

Mais avant de parler de l’avenir, attardons nous sur ce qui s’est passé en 2023.

Bilan SEO 2023 : Les update de Google en 2023

Une année où la Google Dance a été un peu agitée …

Les Core Update et autres mises à jour (Reviews / Helpful Content / Spam Update)

Bilan SEO 2023 : les mises à jour de Google

Cette image, tirée de l’article de SearchEngineLand , montre que 2023 n’a pas été épargnée par les mises à jour de l’algorithme de Google. Mais cela reste 1 cran en dessous (9 mises à jour contre 10) de ce qui s’était passé les 2 années précédentes en 2022 et 2021.

Product Reviews Update- Février 2023

Première mise à jour de Google en 2023 : Product Reviews Update

La première MAJ de l’année concerne le système des avis produits. Google en a profité pour mettre à jour sa documentation pour clarifier ce point et notamment les données structurées.

Cette mise à jour a été identifiée comme peu impactante dans les SERP.

Core Update – Mars 2023

Google a sobrement annoncé le lancement de ce Core Update sans préciser quels points il allait concerner comme d’habitude. Cela faisait 6 mois qu’il n’y avait pas eu d’annonce : le dernier Core Update remontait à Septembre 2022.

Après analyse par certains experts, il semble que ce ne soit pas un Core Update trop violent mais assez large touchant un peu tous les domaines / catégories. Les gens qui surveillent la volatilité des SERP n’ont pas détecté de grosses variations mais plutôt des effets cumulatifs de même ampleur en positif ou en négatif.

Review Update – Avril 2023

Cette mise à jour a duré 13 jours et a un peu plus secoué les SERP que la précédente. En effet, elle aurait un plus large éventail de catégories et de produits, services, destinations, films …

Core Update – Août 2023

Les comparatifs effectués par les analystes montrent que l’impact a été supérieur au Core Update de mars 2023. Selon SimilarWeb, le retail a été la plus impactée des niches.

Mais dans l’ensemble de la communauté SEO anglophone :

Based on all I see from the community, this update was big but didn’t feel as heated because of the constant volatility we’ve been seeing across Google search for the past several months.

Barry Schwartz – SearchEngineLand

Helpful Content Update – Septembre 2023

C’est certainement l’update qui a fait un peu trembler toute la communauté SEO en 2023. L’impact a été flagrant sur les sites créés pour le ranking et non dans une logique d’informations à destination des internautes. La grande majorité des éditeurs de site ont remarqué une dégradation des positions suite à cette mise à jour. Et certains disent même qu’ils cherchent encore comment refaire grimper leurs courbes de ranking. D’autres envisagent des reset complets de sites pour retrouver de la vigueur dans les SERP.

Spam Update / Core Update – Octobre 2023

Selon Google, ce Spam Update devait réduire la visibilité dans les SERP pour les sites utilisant des techniques réprouvées comme le cloaking, le scraping de contenu ou encore la génération automatique de type bouillie. Quelques remontées de la communauté en fin d’année ont montré que l’objectif n’était pas vraiment atteint.

Quand au Core Update, il a eu comme principal effet de dézinguer les sites créés pour Discovery. Google a reconnu un bug. Comme quoi, çà peut arriver à tout le monde …

Core Update – Novembre 2023

La mise à jour Core Update de novembre 2023 est considéré comme un Broad Core Update c’est à dire qu’elle s’appuie sur les mises à jour précédentes en mettant l’accent sur la promotion de contenus de valeur. Cette mise à jour a surpris tout le monde car elle est intervenu peu de jours (12 jours) après la fin du Core Update d’octobre. Ce Core Update très volatil et très rapide serait beaucoup plus impactant que celui d’octobre vu les réactions de la communauté.

Les aspects fondamentaux mis en avant par la mise à jour de novembre 2023 sont la pertinence, l’orientation utilisateur (on rédige pour des lecteurs et non pour ranker) et l’authenticité du contenu (travailler votre EEAT). Et comme toujours, ces critères restent somme toute très subjectifs puisque Google ne dit pas exactement et clairement comment ils sont évalués.

Reviews Update – Novembre 2023

C’est la dernière annonce de ce type qui est faite. Google ne communiquera plus sur ce type de mise à jour. Vu la simultanéité du Core Update et du Reviews Update, il est très difficile de savoir, en cas de problème, de savoir qu’elle en est l’origine.

Google semble vouloir faire de plus en plus de real-time update notamment pour ces aspects particuliers.

Perspective SEO 2024 : Quoi de neuf pour le SEO et le marketing web ?

L’IA : la déflagration ne fait que commencer

On ne peut faire un bilan SEO 2023 sans parler d’IA. C’est un déferlement de services qui s’est abattu sur Internet en 2023. La génération de contenus a littéralement pivoté en abandonnant les rédacteurs low-cost pour les remplacer par de l’IA. L’IA est de plus en plus intégrable dans des processus existants permettant d’augmenter la productivité tout en abaissant les charges. De nouveaux secteurs devraient en subir les conséquences en 2024 (juridique, RH, santé, marketing).

En rendant accessible au plus grand nombre des modèles performants, les éditeurs de solution AI ont fait exploser le marché. Différents types d’IA se développent : basée sur les règles (les chatbots par exemple), IA faible (spécialisée dans une tâche exécutée très rapidement), IA forte (capacité d’apprentissage autonome), avec apprentissage supervisé (utilisé pour la classification ou la prédiction), apprentissage par renforcement (avec des récompenses et des pénalités), apprentissage profond (deep learning). Le champ des possibles ne fait que s’agrandir de jour en jour même si les tentatives de régulation se manifestent de la part des grandes institutions.

A terme certainement, ce bouleversement aura une conséquence directe sur l’emploi et les services. Par exemple, Google prévoit de licencier près de 12.000 personnes en ce début d’année 2024 : cela débute par des centaines dans sa branche Hardware (Pixel / Nest / Fitbit) et la majorité de son équipe AR (réalité augmentée).

SGE pour Search Generative Experience

A l’heure où je rédige cet article, Google n’a toujours pas annoncé une date pour le déploiement de l’intégration de leur IA dans les résultats du moteur de recherche.

Dans un post du 8 novembre 2023, Google annonçait le déploiement de SGE dans plus de 120 pays excepté les pays d’Europe Occidentale dont la France bien sûr.

Mais il y a des études d’impact de SGE sur le search et les SERP qui commencent à sortir :

  • Cette étude réalisée par Authoritas un éditeur d’un SaaS SEO. Elle mesure l’impact de SGE sur les classements organiques. Voici un résumé de cette étude qui si elle a le mérite d’exister ne présente pas toutes les garanties d’exhaustivité.
    • Changement majeur dans la recherche : La SGE est considérée comme le plus grand changement dans la recherche au cours de la dernière décennie. Si Google déploie sa version actuelle de la SGE, les classements organiques haut placés perdront en trafic et en valeur.
    • Impact sur les résultats organiques :
      • Google affiche un élément SGE pour 86,8% des requêtes de recherche.
      • Lorsqu’un utilisateur clique sur le bouton SGE ou le lien « Show More », le premier résultat organique descend de 1562 à 1630 pixels, soit environ 1,5 fois la hauteur de l’écran visible.
    • Liens dans le contenu SGE :
      • En moyenne, il y a 10,2 liens dans le contenu SGE, provenant de 4 domaines uniques.
      • 93,8% des liens génératifs proviennent de sources extérieures aux domaines classés en première page organiquement.
    • Impact sur les Snippets : Les snippets sont également déplacés vers le bas de la page, subissant une baisse moyenne de 1 478,7 pixels.
    • Impact sur les domaines dans les résultats génératifs : Certains domaines bien classés organiquement n’apparaissent pas dans les liens génératifs, tandis que de nouveaux domaines non performants organiquement obtiennent de multiples liens génératifs.
    • Méthodologie de l’étude :
      • 1000 mots-clés commerciaux ont été analysés.
      • Les données ont été collectées sur une période de 2 jours en utilisant un navigateur Chrome depuis un compte Google connecté.
    • Leur conclusion : la SGE de Google va probablement transformer considérablement les résultats de recherche organiques, en déplaçant les premiers résultats organiques plus bas sur la page et en introduisant de nouveaux contenus génératifs qui peuvent affecter le trafic et la visibilité des sites web qui étaient auparavant bien classés dans la SERP.

On peut facilement en conclure sans tomber dans une panique folle que SGE sera peut-être le fossoyeur du SEO tel qu’on l’a connu jusqu’ici.

Les nouveaux usages hors Google

On voit se développer de plus en plus des usages alternatifs au moteur de recherche de Google : les réseaux sociaux comme TikTok (article du NYTimes ou bien de SearchEngineLand sur la recherche dans TikTok pour 51% de la GenZ) viennent se substituer au moteur de recherche Google.

Et ce nouvel usage est certainement aussi une des plus grandes perturbations qui s’annoncent pour l’année à venir si cette tendance de fond vient à se développer.

Ces nouveaux usages impactent fortement le SEO qui se concentrait jusque là uniquement sur les moteurs de recherche. Il va falloir encore multiplier les leviers de trafic en se démultipliant sur les différents réseaux sociaux. Le branding sur les différents canaux va devenir incontournable si l’on souhaite faire de l’acquisition de trafic tous azimuts.

La fin des cookies tiers dans Google Chrome

C’est pas un élément perturbateur pour le SEO mais pour la data analyse des performances par canal d’acquisition. C’est ma 2ème casquette d’expert SEA qui se préoccupe de cette évolution.

Pour la fin des cookies tiers, c’est déjà le cas dans les navigateurs Safari (mise en place de l’ITP pour Intelligent Tracking Prevention qui a été généralisé sur les iPhone avec iOS14) et Firefox. La part de marché de Chrome en France reste importante (57%) les 2 autres browsers étant Safari avec 22% et Firefox aux alentours de 8%.

La suppression des cookies tiers est le résultat de la mise en place effective d’une politique de confidentialité (privacy) de Google dénommée Privacy Sandbox. Google propose aux utilisateurs / plateforme marketing, une alternative aux cookies tiers par l’intermédiaire d’API. Il s’agit d’un outil capable de livrer des données exploitables pour la création de publicités en ligne et de préserver totalement la confidentialité des utilisateurs. Mais techniquement, la tâche semble plus ardue qu’il n’y parait.

Cet article de la CNIL peut vous éclairer sur le sujet des cookies tiers.

En quoi cela peut vous impacter ?

Bien sur cela n’a quasiment pas d’impact pour l’internaute mais bien pour les personnes qui gèrent la performance marketing des sites web.

Cette suppression est vue comme la fin du retargeting tel qu’on l’a connu jusqu’à aujourd’hui avec le tracking masqué basé sur les cookies.

Cela va compliquer aussi le cross-domain tracking. Par exemple, si vous êtes un camping et que vous utilisez les plateformes de réservation en ligne, la suppression des cookies tiers ne va plus permettre de tracker correctement les conversions effectuées sur la plateforme de réservation. Difficile de déterminer le ROI de vos campagnes publicitaires sur Google ou Facebook.

Les solutions alternatives commencent à se répendre : la mise en place de solution server-side pour le tracking permet de maitriser ses cookies first-party (notamment leur rétention) ainsi que de proposer des solutions de contournement aux ad-blockers.

Les annonceurs devront explorer de nouvelles méthodes, comme les modèles d’attribution basés sur les données agrégées ou l’utilisation d’identifiants contextuels, pour atteindre leur audience de manière efficace.

Ma conclusion pour 2024

Dans ce monde numérique qui ne cesse de bouger dans tous les sens, tout le monde s’accorde à dire que l’année 2024 risque bien de marquer un tournant un peu comme l’ont été Panda ou Penguin.

Si votre site est touché par une des mises à jour de Google, je vous pose ici l’avis de Fabien Raquidel (sur Twitter) qui me semble pertinent.

Avis de Fabien Raquidel sur les perturbations SEO suite à un Core Update

Ce jeu du chat et de la souris entre Google et les SEO commence vraiment à être épuisant (notamment pour les freelance ou les solopreneurs) car bien souvent ce n’est pas logique ni exhaustif. Les bonnes pratiques deviennent rapidement obsolètes. On ne me fera pas croire que tout le monde pourra créer du contenu pertinent qui permettra de taper les 3 premiers rangs de la SERP juste avec son contenu.

Il est peut-être encore temps de passer à autre chose …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *