Influenceur ou le nouveau graal du webmarketing

Qu’est ce que le marketing d’influence ?

Le marketing d’influence est né sur les réseaux sociaux (social media) avec la défiance des internautes vis à vis des leviers marketing traditionnels comme la publicité en ligne, jugée trop intrusive et souvent assez mal ciblée. En effet, près de 90% des internautes recherchent des informations sur le Net (les avis de consommateurs) avant de dégainer leur carte bleue (étude IFOP sur l’impact de l’e-réputation sur le processus d’achat). D’où l’idée somme toute assez simple, de favoriser les avis positifs (voire les opérations de promotion) à partir d’internautes reconnus (les influenceurs considérés comme des leaders d’opinion) pour leur communauté et leur usage des réseaux sociaux. C’est une tendance marketing qui s’est développée et qui a explosée ces dernières années avec l’avènement des réseaux sociaux (notamment Instagram et YouTube) : des agences spécialisées dans cette relation entre marque et influenceur se sont crées, un peu à l’instar des agents pour les acteurs. On peut distinguer 2 types d’agence, la distinction se réalisant principalement sur la rémunération (ou pas) de l’influenceur.

Qui sont les influenceurs ?

Dans tous les domaines, il existent une variété d’influenceurs plus ou moins importants. Les blogueurs ont été les premiers influenceurs. Aujourd’hui, le phénomène se déplace sur les réseaux sociaux. Si vous souhaitez vous offrir les services d’une Kardashian ou d’un Jenner, il va vous falloir aligner les zéros sur le chèque. Mais il existe tout un tas de micro influenceurs avec qui vous pourrez établir très certainement un partenariat win-win assez facilement. Il y a une chose que les influenceurs aiment par dessus tout : c’est avoir un peu plus d’influence. Il vous faut tout d’abord établir votre propre sphère d’influence afin que d’autres influenceurs vous citent ou vous mettent en avant sur leurs publications. L’idée du marketing d’influence est simple et la clé de la réussite dans cette voie est le bénéfice mutuel.

Les secteurs qui utilisent le marketing d’influence

Si vous vendez des aspirateurs ou des brosses à dent, le marketing d’influence ne sera peut-être pas forcément d’une grande aide, bien que il existe des manières décalées de communiquer qui peuvent créer une communauté. Les secteurs qui profitent à plein de cette manne sont ceux du lifestyle (fashion / fooding / healthy / fitness). Instagram déborde de femmes / hommes de tout âge qui ont trouvé sur ce réseau social, une façon de monétiser leur audience en proposant des concours ou en vantant les produits de telles ou telles marques.

Attention aux fake influenceurs

Comme tout ce qui naît sur le Web, il y a beaucoup de détournement pour en tirer un bénéfice aussi petit soit il. Très rapidement, la monétisation d’audience est arrivée sur Instagram. Plus que le nombre de followers, il faut s’intéresser au taux d’interaction (nombre de commentaires par nombre de followers). Le niveau d’engagement se calcule aussi en divisant le nombre de like par le nombre de followers. Des outils (souvent payants) existent : on peut utiliser spécialement pour Instagram, HypeAuditor (https://hypeauditor.com) et Tanke (http://www.tanke.fr/ig/).

C’est toujours intéressant de s’intéresser au top Instagrameurs : https://hypeauditor.com/top-instagram/. Il en existe pas mal : BuzzSumo / FollowerWonk . Il y a même un moteur de recherche qui est dédié aux influenceurs : https://www.searchmy.bio. Il faut aussi s’intéresser à la nationalité des followers (publication en français nécessite un public de followers français voire francophones par exemple) et à l’historique des followers (informations données par HypeAuditor). Deux éléments dont il faut se méfier : le mass follow qui consiste à suivre énormément de comptes pour espérer gagner des followers en retour (mais le taux d’intéraction va chuter impitoyablement) et le pod qui consiste à créer des communautés qui se likent les posts entre elles (les pods biaisent le résultat : ce ne sont pas des clients potentiels mais des influenceurs entre eux). Tout cela pour dire que si vous choisissez une stratégie de marketing d’influence, vous devez sélectionner de manière rigoureuse vos influenceurs sous peine de voir partir votre budget en fumée.

Les stories l’outil du marketing d’influence

Infographie: La guerre des clones | Statista

Le phénomène des stories date de 2 ans comme le montre ce diagramme : cette fonctionnalité existante initialement sur SnapChat a été importé dans Instagram, WhatsApp et Facebook.

Les stories c’est quoi ?

Les stories comme leur nom l’indiquent , ce sont des brèves histoires constitués par des photos ou des vidéos sur lesquelles on peut greffer des élements comme un morceau de musique ou créer des effets visuels. Les stories disparaissent du profil, du fil d’actualité et de la boîte de réception Direct après 24 heures, à moins que vous ne les mettiez à la une dans votre profil.
D’après une étude de Klear, les Stories représentaient en 2018 un tiers de publications sponsorisées sur Instagram ! Et ce chiffre devrait encore augmenter en 2019. Un des gros avantages de la story est son format plein écran.

Les stories ont une vocation plus communautaire : raconter des histoires afin d’obtenir plus d’interactions. Quelques exemples de stories : montrer l’envers du décor de votre business (vous commercialisez un produit -> montrer comment vous le fabriquer) , faites une vidéo face caméra pour délivrer un message positif à vos followers, faites des captures d’écran de messages provenant de vos followers à grand renfort de coeur et smileys, partager votre lifestyle (si vous êtes un adepte vegan, faites découvrir votre dernier smoothie détox), créer un tutoriel.

Si vous voulez en savoir plus

Je ne peux que vous renvoyez pour plus de détails sur cet excellent article d’Isabelle Matthieu : https://www.emarketinglicious.fr/reseaux-sociaux/instagram-stories-guide-entreprises/

Ou bien de regarder cette infographie qui résume bien le phénomène :

Source : Headway Capital

Influenceurs / Influenceuses sur Montpellier

Je me suis intéressé aux influenceurs et influenceuses (voilà un domaine qui est extrêmement féminisé) qui oeuvrent sur Montpellier. La plupart ont ajouté le hashtag #montpellier dans leur profil :

Lifestyle :

Vin :

Travel :

Exemples de posts sponsorisés pour des campagnes d’influence

Un exemple de placement de produit dans un post avec l’eau infusée de Vittel ou le Coravin (deuxième image).

Instagram outil de marketing d'influence
Instagram Marketing Influence

En conclusion

Le marketing d’influence est nouveau sous sa forme mais cela reste un marketing de la recommandation. Donc en cela, son objet n’est pas vraiment novateur. Tout comme pour la mise en place une stratégie inbound marketing, je peux vous aider à sélectionner des blogueurs influenceurs pour faire connaitre vos produits et créer une campagne d’influence afin d’améliorer votre image de marque.

N’hésitez pas à faire appel au facilitateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *