fbpx
11 mai 2020

Audit de site web gratuit : 10 outils pour le faire

Je vais lister ici quelques outils que je peux utiliser pour réaliser un audit de site web gratuit que je propose à mes prospects.

J’utilise ces outils gratuits afin de récupérer des informations importantes pour créer un audit de référencement du site web allégé en phase de prospection. Utiliser ces outils ne fera pas de vous un expert en référencement naturel.

Mais une analyse de votre site web faite de manière régulière avec ces outils peut vous aider à faire progresser votre site dans les pages de résultats de recherche (SERP) de manière autonome.

Commençons tout d’abord par la base de tout : le crawler de site web. Un crawler est un outil incontournable pour tout bon Consultant SEO.

L’outil de base : le crawler

Qu’est ce qu’un crawler ?

Un crawler n'est pas un nageur qui nage le crawl mais un script qui va parcourir votre site web. Il vous permet de réaliser un audit  de site web gratuit.

Si il y a bien un outil pour réaliser un audit SEO à utiliser impérativement, c’est bien un crawler.

Un crawler est un script qui va parcourir l’arborescence de votre site web depuis l’URL d’origine (la page d’accueil) que vous lui indiquez et qui va visiter tous les hyperliens (seulement les liens du domaine par défaut) depuis cette page en récoltant diverses informations (balises title, meta, liens externes, temps de chargement, codes erreurs HTTP de type 404 ou 500, redirections 301, vitesse de chargement, …) lors de sa visite. Ce parcours est itératif c’est à dire que le crawler en fait de même pour chaque nouveau lien trouvé sur chaque page. Votre site web est visité de fond en comble à la manière d’un robot d’indexation.

Un robot d’indexation (les fameux spiders développés par les moteurs de recherche dont les différentes versions de GoogleBot) est un crawler spécifique à chacun des moteurs de recherche. Généralement, leur comportement est programmé par des instructions qui le rendent plus ou moins intelligent : par exemple, un crawler peut être programmé pour tester uniquement le code HTTP que lui retourne une page et les liens qu’elle contient. Cela permet juste de tester que toutes les pages d’un site sont bien opérationnelles et répondent correctement. Si vous êtes un développeur, vous pouvez utiliser des bibliothèques de scraping (en Python la plus connue est Scrapy) pour développer votre propre crawler.

Quels sont les principaux indicateurs qu’un crawl vous permettra de voir ?

  • L’indexabilité de votre site : le crawler permet de détecter toutes instructions qui empêchent la bonne indexation de votre site. La visibilité de votre site dépend fortement de son indexation. Si vos pages sont mal indexées, il y a peu de chance que votre site apparaisse dans les pages de résultats des moteurs de recherche.
  • Le bon fonctionnement de votre site : les code réponse HTTP en erreur 404 (lien cassé) et 500 (erreur d’exécution du script) sont à bannir d’un site internet. Il faut prêter attention aux redirections 3xx (301 ou 302) afin qu’elles n’entraînent pas de boucles de redirection. Réduire le nombre de redirections est aussi un bon principe car cela évite du temps de réponse par là-même de la consommation du budget de crawl.
  • La pertinence des URL canoniques : une URL canonique est un élément de code HTML (balise canonical) placé dans le header de la page pour indiquer aux robots d’indexation quelle est l’URL originale de cette page. Très souvent, l’URL canonique est la même que l’URL de la page visitée. Mais si vous souhaitez publier 3 fois le même contenu sur votre site, vous avez intérêt à avoir une page canonique et 2 autres qui vont indiquer comme url canonique, l’url de la première page. Sinon c’est un cas de contenu dupliqué qui peut pénaliser votre site. Pour un site e-commerce, les pages produits avec des variants uniques comme la couleur devront contenir une URL canonique sur une seule des pages produit.
  • La présence et la qualité des éléments on page : comme il est indiqué dans cet article intitulé Audit SEO de site web : éléments on page, le crawler récupère les infos (présence d’une balise Title et Meta Description, sa longueur, les doublons, les balises Header, …) qui sont les éléments de base du référencement naturel performant.

1 – Screaming Frog Spider

La version gratuite de Screaming Frog Spider est limitée à 100 URL crawlées.

Ils existent deux alternatives gratuites mais beaucoup moins riches fonctionnellement : Xenu et Greenflare.

Quels sont les éléments supplémentaires que fournit Screaming Frog Spider ?

La liste des fonctionnalités de Screaming Frog Spider est très importante. Savoir exploiter toutes les potentialités de cet outil prend du temps et se forgera avec votre expérience en SEO.

Voici quelques unes des options que vous permet Screaming Frog Spider :

  • La génération de sitemap
  • L’outil de visualisation (vue éclatée de l’arborescence) qui vous permet de détecter les pages trop profondes ou isolées ainsi que l’organisation graphique et arborescente de votre contenu.
  • L’interfaçage avec les données Google Analytics / Search Console / Page Speed Insights et d’autres outils SEO (Majestic/ Ahrefs / Moz)
  • L’automatisation de rapports générés dans Looker Studio
  • Le poids des images ainsi que le remplissage de leur balise alternate
  • Comparer des crawls (fonctionnalité très utile pour le suivi)

Bien sur, c’est avec la pratique de cet outil SEO aux fonctionnalités nombreuses que l’on vient à en découvrir toutes les subtilités.

Mais au vu de la modique somme annuelle à investir, il est vraiment indispensable d’acheter une licence Screaming Frog Spider.

Outils gratuits d’audit de site web

La plupart de ces outils SEO que je vous présente sont des extensions du navigateur Chrome que l’on retrouve sur le Google Chrome Webstore (attention à ne prendre que des extensions qui sont mises à jour régulièrement, qui font l’objet de bonnes notes et qui ont été téléchargées un assez grand nombre de fois). Les fonctionnalités peuvent se recouper mais chacune apporte sa pierre à l’édifice d’une meilleure compréhension du site étudié. Ces outils d’audits de site web permettent de restituer des informations liées à une page : vous devez consulter une page web et cliquer sur l’icône de l’outil, ce qui aura pour conséquence d’ouvrir un nouvel onglet spécifique à l’extension Chrome. C’est impossible de faire de l’analyse de site complet avec ces outils SEO. Il est intéressant de faire ses analyses sur des pages que vous jugez stratégiques.

2 – SEO Quake

C’est une extension liée à l’outil SEMRush un des principaux outils de suivi SEO. Il est préférable de créer un compte SEMRush et de lier votre extension avec votre compte gratuit.

Les principales infos fournies :

  • Balises Title – Méta Description
  • Nombre de liens internes et externes (possibilité de les exporter) : cela vous permet de voir ce que les plugins WP par exemple ajoutent comme liens dans votre page.
  • Hébergement
  • Nombre de pages indexées pour le domaine chez Google, Yahoo et Bing
  • L’âge du domaine et sa première apparition dans Webarchive
  • Un ensemble de métriques spécifiques à SEMRush
  • Plusieurs données sur les backlinks (nombre de BL / Sous Domaine BL / Root Domain BL)
  • Des infos sur la densité de mots-clés (nombre de mots, nombre d’expressions de 2, 3 ou 4 mots, dans quels éléments de la page on les retrouve)
  • Un diagnostic de la page (longueur des balises – URL canonique – balises alt des images – ratio texte / HTML (critère important) – sitemaps – gestion de la langue – données réseaux sociaux – AMP …)
Utilisation de l’extension SEOQuake

3 – WooRank

Cette extension vous donne une note sur 100 pour votre site ce qui permet de connaitre rapidement la situation. Cette extension permet de filtrer 4 niveaux (Informatif / Correct / A améliorer / Erreur) ainsi que l’impact (3 niveaux : Faible / Moyen / Majeur) et l’effort à faire (3 niveaux : Facile à résoudre / Difficile / Très difficile). Certains contesteront ces classements : par exemple le fait de n’avoir pas de compte Instagram est comptabilisé comme une erreur.

Utilisation de l’extension WooRank

4 – SimilarWeb

Cette extension n’est active que si le site sur lequel vous souhaitez des infos est assez connu et fréquenté. Par exemple, si vous le testez avec le site de la ville de Montpellier, vous apprendrez que ce site est positionné au 152.630ème rang des sites web dans le monde, au 5.405ème rang pour la France, qu’il reçoit environ entre 250 et 300.000 visites mensuelles, que le taux de rebond est d’environ 60%, que chaque internaute visite en moyenne plus de 3,4 pages et que la durée moyenne des visites est de 3 minutes 27 secondes. Vous en saurez plus sur leurs méthodes de récolte de données en allant sur leur site. J’utilise ces infos quand je n’ai pas accès au Google Analytics. Si votre site est assez fréquenté et qu’il apparaît dans SimilarWeb, vous pouvez toujours vous amuser à faire un rapprochement avec des données Google Analytics. Les écarts sont assez fréquents pour les petits sites.

Utilisation de l’extension SimilarWeb

5 – LightHouse

LightHouse est une extension Chrome développé par Google pour générer des rapports sur 4 points précis : la performance, l’accessibilité, les best practises et le SEO. C’est un rapport plutôt technique mais qui donne des indications précieuses sur l’état de santé du site. Avec l’importance que vont prendre les éléments d’expérience utilisateur de votre site en 2021 (les fameux Core Web Vitals dont la vitesse de chargement qui sera prépondérante), Lighthouse vous donnera un aperçu des éventuels problèmes techniques auxquels est soumis votre site. Peut être vous ne ferez rien de ces éléments mais leurs optimisations peuvent être très importantes dans les mois à venir.


6 – Smart SEO

SmartKeyword, une agence SEO, fournit cette extension : c’est une société qui propose à ses clients de gérer leur SEO tout seul avec le support d’expert via tchat. Cette extension vous permet de vous informer en plus des données traditionnelles (longueur des balises, présence des balises Header, …) sur des données comme le nombre de mots de votre page, le trafic SEO de la page et du site ainsi que la réputation du site (DA : domain authority) et de la page (PA : page authority), données qui proviennent certainement du site Moz. Les informations présentées dans l’onglet Netlinking sont intéressantes car ils listent les backlinks du site en indiquant leur DA / PA.

Utilisation de l’extension SmartSEO

7 – Detailed SEO

C’est le dernier outil SEO en date que j’utilise. Pas d’information révolutionnaire mais j’aime l’interface de présentation des contenus présents dans les headers.

Utilisation de l’extension Detailed SEO

8 – Site Checker

Voici la liste des infos que vous donnera cet extension Chrome.

  • Informations générales
    • Code d’état HTTP de la page
    • Statut d’indexation de la page
    • Taille de la page en mégaoctets
  • Optimisation du contenu
    • Balise de titre (à quoi ressemble le titre et si sa longueur convient aux exigences de Google)
    • Balise de description (à quoi ressemble la description et si sa longueur correspond aux exigences de Google)
    • Vérification H1-H6 (aide à analyser rapidement la structure du contenu)
    • Densité des mots-clés (permet de vérifier s’il y a suffisamment de mots-clés dans le contenu)
  • Liens
    • Liens externes (URL, texte d’ancrage et son code d’état HTTP)
    • Liens internes (URL, texte d’ancrage et son code d’état HTTP)
    • Liens de sous-domaine (URL, texte d’ancrage et son code d’état HTTP)
  • Optimisation des moteurs de recherche
    • Balise canonique
    • Balises Hreflang
    • Statut d’indexabilité de la page dans la balise meta robots
    • État d’indexabilité de la page dans la balise X-Robots
    • Statut d’indexation de la page dans le fichier robots.txt
  • Images
    • Quantité d’images détectées, leurs attributs alt et title et leur taille en kilo-octets.
  • Données structurées
    • Disponibilité des balises Open Graph leur remplissage correct.

Quelques outils pour un audit de site web gratuit

La fréquentation de votre site internet ne vous satisfait pas ? Vous avez sur cette page un ensemble d’éléments qui vous permettront de faire un audit seo gratuit qui va vous donner pas mal d’éléments. Cet ensemble d’outils vous permettent de faire une analyse de site rapide.

9 – SEMRush

C’est un peu l’outil tout en un du SEO. Il vous donne des infos sur l’état de santé de votre site, les backlinks, La version gratuite du service en ligne ne vous donnera accès qu’à 10 requêtes par jour et seulement 10 résultats par requête. Les limites du service gratuit sont l’absence d’accès aux données localisées, à l’historique des données. Mais je vous conseille grandement de créer un compte : les quelques conseils et infos que vous glanerez sur le site pourront vous permettre d’agir sur le référencement naturel de votre site.

10 – AHRefs

L’outil de crawl mis à disposition (Site Explorer) dernièrement permet de surveiller de manière efficace l’état de santé de votre site web. A l’origine, AHRefs est surtout un outil de surveillance des backlinks. Puis il est devenu un formidable outil pour trouver des mots-clés. Et il est devenu très complet en y ajoutant le suivi de positionnement.


Et après avoir fait un audit de site web gratuit, que faire ?

Le SEO, le référencement naturel, le choix des mots clés d’un site internet pour améliorer son positionnement et faire augmenter son trafic nécessite l’intervention d’un spécialiste, un consultant SEO expérimenté. Le facilitateur numérique n’est pas avare de conseils alors cliquez sur l’image ci-dessous pour prendre rendez-vous.

Consultant SEO Montpellier vous aide à réaliser un audit de site web gratuit